About the Task Force

Qui sommes nous ?

Le Task Force on Financial Integrity and Economic Development  (Task Force) est une coalition internationale constituée d’organisations œuvrant ensemble pour résoudre l’opacité du système financier international et les inégalités créées qui pénalisent des milliards de personnes. Le Task Force est composé d’un Comité de coordination des organisations de la société civile, d’un Groupe de gouvernements partenaires, d’un Conseil consultatif économique composé d’éminents économistes spécialisés dans le développement, et d’organisations alliées.

Notre mission

Grâce à la promotion de recommandations visant à créer une plus grande transparence du système financier, le Task Force s’efforce de résoudre les problèmes systémiques qui entravent de manière significative le développement économique. Notre objectif est d’améliorer de manière significative la transparence et la responsabilisation sur le plan international.

Le système financier souterrain et la nécessité d’une plus grande transparence

Tout au long du demi-siècle passé, le système financier souterrain s’est élargi pour inclure les paradis fiscaux, les juridictions secrètes, les sociétés et les comptes en fiducie anonymes, les comptes bancaires numérotés et les fondations frauduleuses. Sont également inclus dans ce système des mécanismes commerciaux qui faussent les prix, les techniques de blanchiment d’argent, et les lacunes dans les législations qui facilitent le mouvement de fonds issus de la corruption, de la criminalité et de l’évasion fiscale à travers les frontières.

Cette structure opaque et l’argent qu’elle déplace entraînent des conséquences qui sont de plus en plus visibles. Les crises financières aux États-Unis, la crise de la dette en Europe et les soulèvements pendant le Printemps arabe démontrent l’interdépendance du système financier international et la nécessité d’une approche globale pour résoudre ces problèmes systémiques. L’architecture financière qui permet à l’argent de se déplacer partout dans le monde est la même que celle qui est utilisée par des dictateurs corrompus et les trafiquants de drogue pour dissimuler leurs fonds et échapper à l’application des lois.

Le Task Force exhorte les organisations internationales, les gouvernements et la communauté financière dans son ensemble à se concentrer sur l’amélioration substantielle de la transparence du système financier mondial. Jusqu’à présent, dans les discussions et les commentaires, l’accent a été placé sur le renforcement de la réglementation au sein des structures existantes. Bien que certaines améliorations réglementaires soient certainement nécessaires, le Task Force estime qu’une meilleure transparence entraînera des avantages bien plus importants.

Les cinq recommandations

The Task Force préconise cinq recommandations clés pour améliorer la transparence et la responsabilité :

  1.  Interdiction de la falsification des prix des importations et des exportations commerciales – cela inclut à la fois la tarification abusive des transferts entre les entreprises multinationales et les transactions intentionnellement sous-évaluées entre parties non apparentées ;
  2. Comptabilité des ventes, des bénéfices et des impôts versés par les sociétés multinationales par pays ;
  3. Transparence de la propriété bénéficiaire des sociétés et des fiducies ;
  4. Échange automatique transfrontalier des renseignements fiscaux sur les comptes personnels et commerciaux, et
  5. Harmonisation des infractions sous-jacentes en vertu des lois anti-blanchiment à travers l’ensemble des pays membres du Groupe d’Action financière.

Donner suite à chacune de ces mesures permettra une mobilisation plus importante des ressources intérieures et un développement économique durable dans le monde.